COLLOQUE : A LA RECHERCHE DU TEMPS

13 octobre 2017 § 0 comments

Visuel réunion_publique

Depuis toujours l’homme a été confronté au temps… Nombreux sont les proverbes, expressions populaires, citations littéraires faisant référence au temps perçu tantôt comme apaisant, tantôt comme un défi, tantôt comme une fatalité, et trop souvent comme une provocation à la condition humaine… De plus, très nombreux sont ceux qui se plaignent de l’accélération du temps… Venez participer à ce colloque dont le programme est le suivant :

9h – Accueil suivi de l’introduction : Chantal Diller, présidente d’Espaces Dialogues

9h45 – 1e partie : Approches anthropologique et philosophique de la notion de temps : – ’L’accélération mène-t-elle à la catastrophe ? ’Jérôme Lèbre, philosophe

10h30 – Questions de la salle, puis à 11h – Pause

11h15 – 2e partie : Paradoxes de la gestion du temps dans nos sociétés – Quel vécu ? : – Libérer du temps dans l’entreprise ! Philippe Studer, inspirateur de stratégie – ’Comment faire du temps un allié ? ’ Gilles Vernet, auteur de ’Maman mourra un jour ’et de ’Tout s’accélère’ – ’Quand les collectivités s’emparent du temps… ’Eric Schultz, adjoint au maire de Strasbourg, vice-président de l’association nationale Tempo Territorial et Marie Jacquin Pavard, cheffe de la ’Mission temps’à la Ville de Strasbourg depuis 2009

12h30 – Echanges avec la salle et à 13h –

Séance dédicace avec les auteurs

L’AUTRE ARRIVANT (À PROPOS DE DERRIDA)

13 octobre 2017 § 0 comments

CONFÉRENCE & DÉBAT

VENDREDI 13 OCTOBRE 2017 À 20 H

l’Autre en philosophie 3/3 : conférences-débats dans le cadre de l’exposition du centre d’art « L’Autre… De l’image à la réalité 3/3 : l’Autre nous »

avec Jérôme Lèbre, directeur de programme CIPh

Chez Derrida, l’autre arrive. Cela veut d’abord dire qu’on ne peut jamais s’assurer entièrement de sa présence, pas plus qu’on ne peut prévoir sa venue. Il n’est ni saisissable ni identifiable, il est toujours surprenant. C’est pourquoi une même formule peut exprimer le désir de l’autre et le simple devoir de l’accueillir : « viens ». Toute formule a toujours un sens multiple et si nous avons choisi ce titre, « l’autre arrivant », c’est parce qu’il indique d’une manière indécidable un seul autre et celui qui arrive avec, ou ensuite. Que le rapport à l’autre soit d’hostilité ou d’hospitalité (éthique ou politique), qu’il soit d’amour ou d’amitié, le fait demeure : l’autre, même seul, n’arrive pas seul.

Jérôme Lèbre enseigne la philosophie en classes préparatoires littéraires au Lycée Hélène Boucher (Paris). Il est directeur de programme au Collège international de philosophie et membre associé du Centre de recherches en philosophie allemande et contemporaine (Université de Strasbourg). Ses travaux portent sur le romantisme et l’idéalisme allemand, sur la pensée française contemporaine (surtout Derrida et Nancy) ainsi que sur certains thèmes : le caractère et sa stabilité, la vitesse et l’immobilité.

JPEG - 87 ko
Caspar David FriedrichMondaufgang über dem Meer, 1821

Caspar David Friedrich : Mondaufgang über dem Meer , 1821

Protégé : La morale (ou l’éthique) Plan du cours et références

25 septembre 2017 § Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :