L’AUTRE ARRIVANT (À PROPOS DE DERRIDA)

13 octobre 2017 §0 commentaire

CONFÉRENCE & DÉBAT

VENDREDI 13 OCTOBRE 2017 À 20 H

l’Autre en philosophie 3/3 : conférences-débats dans le cadre de l’exposition du centre d’art « L’Autre… De l’image à la réalité 3/3 : l’Autre nous »

avec Jérôme Lèbre, directeur de programme CIPh

Chez Derrida, l’autre arrive. Cela veut d’abord dire qu’on ne peut jamais s’assurer entièrement de sa présence, pas plus qu’on ne peut prévoir sa venue. Il n’est ni saisissable ni identifiable, il est toujours surprenant. C’est pourquoi une même formule peut exprimer le désir de l’autre et le simple devoir de l’accueillir : « viens ». Toute formule a toujours un sens multiple et si nous avons choisi ce titre, « l’autre arrivant », c’est parce qu’il indique d’une manière indécidable un seul autre et celui qui arrive avec, ou ensuite. Que le rapport à l’autre soit d’hostilité ou d’hospitalité (éthique ou politique), qu’il soit d’amour ou d’amitié, le fait demeure : l’autre, même seul, n’arrive pas seul.

Jérôme Lèbre enseigne la philosophie en classes préparatoires littéraires au Lycée Hélène Boucher (Paris). Il est directeur de programme au Collège international de philosophie et membre associé du Centre de recherches en philosophie allemande et contemporaine (Université de Strasbourg). Ses travaux portent sur le romantisme et l’idéalisme allemand, sur la pensée française contemporaine (surtout Derrida et Nancy) ainsi que sur certains thèmes : le caractère et sa stabilité, la vitesse et l’immobilité.

JPEG - 87 ko
Caspar David FriedrichMondaufgang über dem Meer, 1821

Caspar David Friedrich : Mondaufgang über dem Meer , 1821

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>